Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/actusbd.com/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1610

Soleil Froid tome 1 critiqueInfestés par un virus, les trois quarts de la population humaine ont été éradiqués. Jan, un ancien militaire, accompagné ’un robot de portage L2S nommé Marguerite, l’un des survivants est à la recherche du Sanctuaire, une zone censée être protégée…

Dans les hautes vallées de Chamonix, à la frontière Suisse en 2030, Jan a fui les terres basses infectées par un virus mortel pour se diriger vers le Sanctuaire dont il ne connaît pas l’emplacement exact. Il doit faire face aux animaux contaminés et agressifs qui n’hésitent pas à s’attaquer à l’homme comme une meute de loup. Au cours de son périple, il rencontre René Dunant et son fils André qui vérifient immédiatement si Jan n’est pas infecté. Puis ils l’invitent à rejoindre leur village hautement gardé. Sur place, Jan fait la connaissance du professeur Max Stirner. Celui-ci lui révèle que le Sanctuaire n’existe pas et qu’il s’agit d’une légende. Il lui explique que Hans Hammel qui dirigeait le labo est parti un jour avec deux assistants sans explication. Marie qui travaillait avec Hans pense qu’il est parti suite à un message qui demandait aux chefs de labo survivants de gagner un point d’exfiltration. Attisé par la curiosité, Jan a l’intention de comprendre ce qui a poussé Hans à partir aux risques de sa vie. Pour cela avec l’aide de Marguerite, il va tenter de décrypter le message reçu sur l’ordinateur de Hans…

UNE ÉPIDÉMIE MORTELLE !
« Froid» est une nouvelle série de Jean-Pierre Pécau auteur entre autres d’«Empire» et de «Lignes de Front». Elle est dessinée par , dessinateur d’«Arcane majeur» ou bien encore d’ «Une brève histoire de l’avenir». Ce premier tome évoque un virus mortel dont le nom n’est pas spécifié hormis dans le sous titre H5N4 qui correspondant à un sous-type du virus de la grippe aviaire. Jusque-là cela n’a pas beaucoup d’importance car le scénario reste clair, sauf que des loups hybrides apparaissent et il est difficile de comprendre le rapport avec le virus. Des flashs du passé de Jan entrecoupent son présent où il n’y a pas de détails sur ce qui est arrivé. Du coup, le lecteur peut être déstabilisé face à si peu d’explications et trop d’intrigues. C’est dommage car le sujet semble intéressant ! Côté dessin, les décors, les moyens de transport et le robot Marguerite sont travaillés. Les visages des personnages sont réalistes avec par exemple les rides d’expression, barbes naissantes… Pour conclure, il est fort probable que les événements se décanteront dans le deuxième tome. Donc à suivre…
Couverture : © Editions 2016

tome 1 : critique
Genre : Nombre de pages : 56 Editeur : Delcourt (Collection : ) Scénariste(s) : Jean-Pierre Pécau Dessinateur(s) : Damien Coloriste(s) : Damien Public concerné : +14 Prix : 14,50 euros Date de sortie : 4 mai 2016 Site officiel : editions-delcourt.fr
SCENARIO
DESSIN
3.3Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.