Le Premier meurtre critiqueUn homme est obligé de faire escale à Los Angeles car son avion ne peut atterrir en Angleterre pour cause de tempête de neige. Après avoir revu une ex-petite amie, il marche seul dans la rue où il fait une étrange rencontre…

Alors qu’il est bloqué à Los Angeles, un homme reçoit un message ’une ex-petite amie, Tink. Après lui avoir rendu visite, il décide de marcher dans la rue. Un vieil homme assis sur un banc l’interpelle pour lui demander une cigarette. De là commence une conversation. Le vieil homme explique qu’il n’a pas toujours été un être humain. Jadis, il était un ange dénommé Raguel. Un jour, l’ange Lucifer est venu lui annoncer que l’un des leurs, nommé Phanuel, a été assassiné. Raguel doit retrouver le coupable du meurtre et le punir. Caragel travaillait sur divers concepts comme le sommeil, afin de les étudier. Pour débuter son enquête, Raguel interroge l’ange Phanuel qui a découvert le corps de Caragel. Phanuel dit que Caragel s’investissait trop dans son travail. Dernièrement il étudiait la mort. Phanuel pense tout simplement que Caragel s’est suicidé pour comprendre ce concept. Mais Raguel ne semble pas convaincu par cette hypothèse. Il consulte ensuite Saraquaël qui travaillait avec Caragel. Saraquaël a la même version que Phanuel. Encore une fois, Raguel n’y croit pas. Il continue donc son investigation et s’aperçoit que tous les anges omettent de tout révéler. Tous semblent donc potentiellement coupables. Raguel va donc devoir découvrir pourquoi ils mentent, ce qu’ils cachent et pourquoi ! Une enquête qui lui permettra de découvrir le véritable coupable…

MEURTRE AU PARADIS
«» est à l’origine un américain qui a été édité par Dark Horse. Il est paru aux éditions le 31 août 2016. Ce récit complet est l’adaptation d’une pièce radiophonique de . Il est illustré par (Étrange vie de Nobody Owens) et mis en couleur par . Le scénario relate le tout premier meurtre de l’humanité qui a eu lieu au paradis. Bien que ceux soupçonnés soient des anges, aucun ne paraît honnête, à commencer par Lucifer qui a prévenu Raguel du décès de Caragel. Car personne ne savait ce qu’il faisait au moment du meurtre. Une enquête qui est donc intrigante menant à un dénouement surprenant. Par la suite certains devront se remettre en cause. Quant à l’homme qui a écouté l’étrange récit de Raguel, lui non plus ne sera plus le même. Au niveau du dessin, il est minutieusement travaillé notamment pour les expressions des personnages très réalistes qui permettent de jeter le doute dans l’esprit du lecteur quant à leur culpabilité. À ce sujet, à la fin de l’histoire, vous pourrez trouver un cahier regroupant les phases de la création de cet album, commentées par le dessinateur P. Craig Russell, comme la conception des cases, l’enchaînement des évènements… Ajouter à cela un carnet de croquis avec la biographie des auteurs. Pour conclure, «» est un très bel ouvrage captivant à découvrir !
Couverture : © Editions Delcourt 2016

Le Premier meurtre : critique Comics
Genre : Nombre de pages : 112 Editeur : Delcourt (Collection : ) Scénariste(s) : Neil Gaiman Dessinateur(s) : P. Craig Russell Coloriste(s) : Lovern Kindzierski Public concerné : +16 Prix : 15,95 euros Date de sortie : 31 août 2016 Site officiel : editions-delcourt.fr
SCENARIO
DESSIN
4.3Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.