Golden Kamui tome 2 critiqueSaichi et Ashirpa en menant leurs investigations se sont fait repérer par les soldats de la 7ème division de l’armée impériale ’Hokkaido qui sont sur leurs traces et qui eux aussi ont l’intention de s’emparer du trésor. La seule solution pour rester en vie et de les semer…

En possession de trois tatouages, Saichi et Ashirpa continuent leur chemin à travers la forêt. Au bout d’un certain temps, Saichi s’aperçoit qu’ils sont suivis par les soldats de la 7ème division. Pour leur échapper, Saichi et Ashirpa décident de se séparer. Saichi confie alors les dessins des tatouages à Ashirpa. Cette dernière est très vite rattrapée par les soldats. Le loup qui est déjà intervenu pour la sauver précédemment lors de son combat avec l’ours fait de nouveau son apparition. De son côté, Saichi a aussi été capturé. Pour se sauver de cette situation, il décide de faire confiance à une coutume aïnou qui dit qu’un ours ne tue jamais un être humain qui est dans sa tanière. Devant les soldats, ils foncent donc dans la tanière d’un ours. Saichi étant réputé pour être à l’épreuve des balles depuis la guerre russo-japonaise, les soldats n’hésitent pas à tirer, ne sachant même pas si la tanière est habitée. Sous les tirs, un ours surgit alors et la sentence est sans appel. Plus tard, Saichi et Ashirpa sont de nouveau réunis. Saichi ayant récupéré un ourson, Ashirpa lui propose d’aller voir sa communauté pour qu’elle s’en occupe. Ils en profitent pour reprendre des forces. Saichi décide alors de repartir seule sans avertir Ashirpa. Cette dernière le prend très mal et part à sa recherche. Pendant ce temps, les soldats de la 7ème division sont aussi entrain de traquer Saichi et comptent bien cette fois-ci récupérer les dessins des tatouages…

UNE QUÊTE DE PLUS EN PLUS ARDUE !
Ce deuxième tome comporte beaucoup de scènes d’ impressionnantes et dynamiques où interagissent hommes et animaux. Les actions des personnages sont décomposées sur plusieurs cases et rendues très réalistes grâce à des effets de profondeur, d’ombre, de lumière et de vitesse. Le lecteur est totalement immergé dans l’histoire, de la première à la dernière page comme s’il en faisait partie. Encore une fois graphiquement ce tome est très beau. La couverture donne d’ailleurs un avant-goût du dessin à l’intérieur. Hormis les combats, on peut aussi assister à des scènes émouvantes entre Ashirpa et le loup mais aussi entre Saichi et l’ourson. L’ est aussi au rendez-vous. Notamment à chaque fois qu’Ashirpa donne des choses hors du commun à manger à Saichi. Les personnages très expressifs sont amusants. Et pour ce qui est du côté instructif, un petit tour dans la communauté d’Ashirpa permet à Saichi, tout comme pour les lecteurs, d’en connaître encore un peu plus sur les us et coutumes des aïnous. Pour conclure, un deuxième tome très mouvementé qui présage encore de nombreux rebondissements. À suivre…
Couverture : Golden Kamuy © 2014 By / Shueisha Inc.

tome 2 : critique
Sens de lecture : Japonais Genre : Nombre de pages : 176 Editeur : Ki-oon Scénariste(s) : Satoru Noda Dessinateur(s) : Satoru Noda Coloriste(s) : Satoru Noda Public concerné : +16 Prix : 7,90 euros Date de sortie : 13 octobre 2016 Site officiel : ki-oon.com
SCENARIO
DESSIN
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.