skull-manMeurtres, vengeances, investigations et paranormal meublent ce sombre qui dépeint un portrait peu rassurant ’une humanité à la dérive en quête de perfection.

Une étrange vague de meurtres sordides et sanglants ravage la ville d’Ootomo. Une actrice, un bureaucrate, un politicien et bien d’autres encore sont victimes d’un sombre meurtrier, déguisé en revenant, nommé « Skull Man », l’homme squelette. Cette série d’assassinats attire alors l’attention de bons nombres de journalistes dont Mikogami Hayato, lui-même originaire d’Ootomo. Ce reporter casse-cou est ainsi envoyé dans la ville qui a bercé son enfance, par son supérieur, afin d’élucider cette mystérieuse légende urbaine. Il croise alors la route de l’ambitieuse et très jeune photographe Kiriko. Aidé de sa nouvelle partenaire, Hayato va rapidement comprendre que derrière cette série de meurtres se cache une trame complexe.

UNE VILLE FAUSSEMENT PAISIBLE ET UN SCENARIO DEROUTANT
Ootomo est une ville à part voire unique qui tient sa particularité de deux points essentiels. La première particularité, c’est qu’il existe une religion nouvelle, dissimulée sous le nom de Byakureikai, et pratiquée par les personnages les plus influents de la région. Le deuxième point c’est qu’il existe à Ootomo un service de recherche en matière de biochimie, en pharmaceutique tout aussi influent que la religion. Hors l’héritier de cet empire pharmaceutique serait censé être mort dans un incendie qu’il aurait volontairement déclenché il y a de cela 10 ans. Et tout cela sans parler des étranges phénomènes paranormaux voire démoniaques qui sévissent la nuit à Ootomo… Sur un fond d’investigation, l’histoire de Skull Man prend peu à peu forme laissant place petit à petit à un délire . Monté comme une enquête policière et angoissant comme un , le scénario force le spectateur à être attentif aux moindres évènements de cette sombre histoire que je déconseille aux plus jeunes. Les habitants d’Ootomo sont pour la plupart torturés par leur passé. Meurtres, manipulations, incestes, vengeances et démons vous plongeront dans les ténèbres de ce manga alambiqué. Une constante recherche de révélations et de vérités, le tout appuyé par quelques sermons philosophiques qui dérouteront même les plus aguerris. Seul aspect regrettable de cette série, la lenteur de l’intrigue qui prend son temps, trop diront certains. L’homme squelette n’est malheureusement pas assez présent durant les premiers épisodes et l’ tarde parfois à venir, et croyez moi il faudra vous armer de patience pour savourer pleinement The Skull Man. Les studios nous livrent ici un manga sombre et intrigant proche du très réussi Darker Than Black. Alors préparez vos méninges !

The Skull Man: Critique
Titre original: The Skull Man Genre: Action, , Fantastique Origine: Japon Studio(s): Bones Saison: - Nombre d’épisode: 13 Durée: 34 minutes par épisode Public concerné: + 12 Date de sortie import: 2007 Date de sortie en France: Peut-être un jour Site officiel: bones.co.jp/
SCÉNARIO96%
ANIMATION95%
96%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.