Perfect crime tome 1 critiqueCommettre le crime parfait, est-ce possible ? C’est le cas de Tadashi Usobuki qui est toujours présent sur les scènes de crime, mais impossible de prouver qu’il est le meurtrier. Comment fait-il ?

Tadashi Usobuki est connu pour pouvoir éliminer n’importe qui sans se salir les mains. Ses services sont souvent requis. Mais attention à ce qu’on lui demande ! Car s’il exécute toujours son contrat il considère le genre humain comme irrécupérable et le commanditaire du meurtre subit le même sort que la victime. De plus, Usobuki le fait sans toucher aux gens. Seul l’inspecteur Tada, grâce à un psychiatre, a compris la technique de Tadashi Usobuki et il est l’unique qui risque de donner du fil à retordre au meurtrier. Tadashi Usobuki utilise des techniques de persuasion et de manipulation mentale. Par exemple, l’une de ses victimes, Kijima, est morte ’une baisse brutale de tension artérielle après que Tadashi Usobuki lui ait fait croire qu’elle mangeait un gâteau empoisonné. ’ailleurs, c’est la première intuition de la police. Mais aucune trace de poison n’est retrouvée. Autre cas : Yû demande à Tadashi Usobuki ’éliminer sa sœur Yui. Elle est jalouse de sa réussite et pense que Yui l’a oublié. Une fois que Tadashi Usobuki a rempli son contrat, il apporte à Yû la preuve que Yui tenait à elle. L’effet est immédiat, Yû meurt. Toute personne faisant appel à Tadashi Usobuki est avide de vengeance, de haine ou ’autres sentiments qui signent en fin de compte, sans qu’elle le sache, son arrêt de mort. Tadashi Usobuki est intraitable et la sentence est irrévocable…

UN ORIGINAL !
«» («Impossibility Defense» ou «Funohan») est un de type écrit par et illustré par . Au Japon, il est prépublié dans le magazine «Grand Jump» édité par Shueisha. Il est en cours avec 5 tomes parus. En France, le premier tome est paru le 18 janvier 2017 et le deuxième est prévu pour le 1er mars 2017. Pour information, un film live adapté du manga devrait sortir en 2018. À savoir : Tadashi Usobuki utilise «le biais cognitif qui est un mécanisme de la pensée, cause de déviation du jugement. Le terme «biais» fait référence à une déviation systématique de la réalité. Il suffit que le cerveau reçoive une seule fois le biais cognitif selon lequel quelqu’un souhaite porter atteinte à notre vie, pour qu’il interprète toutes les informations suivantes en ce sens». Ce dont est capable Tadashi Usobuki est fascinant et énigmatique. Ce thriller psychologique allie donc intrigue, enquête et . Le dessin est réaliste. Les personnages sont très expressifs notamment quand ils sont terrifiés. Le lecteur devient rapidement spectateur des scènes macabres par un fort impact visuel. Cela fait parfois froid dans le dos ! est un excellent dessinateur. Pour conclure, ce premier tome est surprenant et accrocheur. Tadashi Usobuki a le mérite de faire autant d’effet sur ses victimes que sur le lecteur ! Un manga original à lire !
Couverture : Funohan © 2013 by Arata Miyatsuki, Yuya Kanzaki / Shueisha Inc.

Perfect crime tome 1 : critique manga
Sens de lecture : Japonais Genre : Thriller Nombre de pages : 192 Editeur : (Collection : Seinen ) Scénariste(s) : Arata Miyatsuki Dessinateur(s) : Yuya Kanzaki Public concerné : +16 Prix : 7,99 euros Date de sortie : 18 janvier 2017 Site officiel : editions-delcourt.fr
SCENARIO
DESSIN
4.9COUP DE CŒUR
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.