Naruto fait son retour, comme chaque année, dans un nouveau long métrage intitulé () où Naruto se retrouve dans la prison ’Houzuki pour le meurtre de cinq Jenins et la tentative ’assassinat de l’Hokage «Raikage» du clan Kumo qui est à la recherche de la boite de Pandore.

Au clan Kumo, Raikage s’entretient avec ses ninjas qui lui rapportent la localisation de la boite de Pandore. Mais la surveillance de l’objet étant très élevée, cela rend difficile l’extraction de cette arme pouvant, selon les rumeurs, réaliser le vœu de celui qui l’ouvrira. Au moment où Raikage donne ses instructions, les personnes présentes dans la pièce se mettent subitement à tomber comme des mouches, et un homme au visage voilé s’attaque rapidement à Raikage qui se protège grâce à un clone de substitution. Profitant de l’occasion, Raikage se lance à l’assaut de l’intrus et découvre qu’il s’agit de Naruto. Se trouvant démasqué, Naruto prend alors la fuite pour disparaître dans la nuit.
Le lendemain à Konoha, Tsunade convoque Naruto et lui apprend que Raikage du clan Kumo a été attaqué par un ninja qui a été reconnu. Ce même ninja aurait tué 3 Jonins du clan Kumogakure et trois autres du clan Iwagakure. Et des portraits révèlant Naruto comme le coupable de ces actes ont été communiqués à Tsunade. Surpris par ces propos, Naruto tente d’expliquer qu’il n’est pas celui qui a commis ces meurtres. Mais face à cette crise entre clans ninja, Tsunade n’a pas d’autre choix que d’enfermer Naruto à la prison d’Houzuki, le temps d’élucider cette affaire. Quelques heures plus tard sur un bateau, Naruto se dirige avec d’autres détenus vers la prison où sont enfermés les ninjas les plus dangereux. À leur arrivée dans l’enceinte, les détenus sont présentés à «Mui» le chef de la prison qui les informe de son droit de vie ou de mort sur les prisonniers. C’est alors que Naruto intervient et clame à nouveau son innocence et demande à être libéré. Mais pour Mui, une fois qu’un détenu est amené à la prison d’Houzuki, située dans le clan Kusagakure, les problèmes et les injustices du monde extérieur ne le concernent plus. Et afin que chaque nouveau prisonnier comprenne qu’il est impossible de sortir de la prison, Mui libère Naruto et utilise une technique d’emprisonnement de son clan appelée «Tenrou» qui forme un tatouage sur le corps de celui qui a été touché, l’empêchant ainsi d’utiliser son chakra mais aussi de consumer tout prisonnier qui se trouverait en dehors de la prison.

Le soir venu, alors que tous les prisonniers sont dans leur cellule, un homme entre dans celle où se trouve Naruto et l’assomme violemment. Quelques minutes plus tard, Naruto se réveille dans une pièce, attaché sur une table d’opération, les yeux bandés, ne pouvant voir ses agresseurs qui sont Mui et Maroi, un prisonnier à la solde du chef de la prison. Ces derniers vont rapidement se rendre compte que Naruto a utilisé un clone de substitution pour s’enfuir d’Houzuki. Les alarmes déclenchées, la prison est donc en alerte pour retrouver Naruto dont le Tenrou commence à lui chauffer le corps, ce qui va progressivement l’affaiblir et le conduire à son interpellation. Le lendemain à son réveil, Naruto se trouve en cellule d’isolement pour avoir voulu s’évader. C’est alors qu’une voix l’informe que s’il veut s’échapper de la prison, le seul moyen est de tuer Mui pour que le Tenrou disparaisse. Trois jours plus tard, Naruto se retrouve de nouveau avec les autres détenus dans la cour principale. Alors que Mui fait son inspection, Naruto le provoque en duel ce qui lui vaut un nouveau séjour en cellule d’isolement. Mais pour Mui, le fait que Naruto soit de nouveau en cellule n’arrange pas du tout son plan, car il a besoin de Naruto pour ouvrir la boite de Pandore se trouvant dans le sous-sol de la prison. Six jours plus tard, Naruto est remis avec les autres détenus qui l’applaudissent pour avoir affronté Mui. À la fin de la journée alors que les détenus retournent dans leur cellule, Naruto en profite de nouveau pour s’échapper en assommant un garde afin de prendre son uniforme après avoir créé auparavant un clone dans sa cellule. À son arrivée à l’extérieur de la prison, Naruto décide de se diriger vers la mer pour s’enfuir. Mais au moment où il s’apprête à plonger, malgré la force du courant marin, un prisonnier, appelé Ryuuzetsu, fait son apparition pour convaincre Naruto de ne pas partir. Malgré ses arguments, Naruto plonge dans la mer et est rejoint par Ryuuzetsu qui lui sauve la vie. Quelques minutes plus tard dans une grotte, Naruto reprend connaissance et remercie Ryuuzetsu de l’avoir sauvé. C’est alors que ce dernier révèle sa véritable identité et sa mission. Il propose à Naruto de l’aider à détruire la boite de Pandore une fois que Mui sera tué.

UNE NOUVELLE SOUS LE SIGNE «DES LIENS» !
«Naruto shippuden blood prison» est le huitième sur les aventures d’Uzumaki et le cinquième dans la catégorie des «Naruto shippuden». Réalisé par «Masahiko Murata» et scénarisé par «Junki Takegami», ce nouveau long métrage d’une durée de 116 minutes plonge le spectateur dans une quête de la boite de Pandore par les Hokages «Raikage et Tsunade». Cet objet, dans l’univers de Naruto, fut jadis utilisé par le clan Kusagakure pour tenter de s’emparer du monde. Et selon les rumeurs qui circulent sur la boite de Pandore, cette dernière permet de réaliser un souhait à celui qui réussira à l’ouvrir. C’est ainsi qu’un lien se forme entre deux clans (Konoha et Kumo) pour récupérer cette arme redoutable et empêcher un complot qui menacerait de nouveau le monde.
Au niveau du scénario, ce dernier s’inspire donc de quelques éléments de la saison actuelle de Naruto Shippuden () qui entame en ce moment la quatrième guerre opposant tous les clans qui se sont réunis pour affronter l’Akatsuki. Et ces éléments sont le lien qui s’est formé entre les clans Kumo et Konoha pour mettre en place une stratégie qui surprend complètement le spectateur du début à la fin. La mise en place d’espions crée des rebondissements tout au long de l’aventure, tels Ryuuzetsu (clan Kusagakure) une jeune ninja qui se fait passer pour un garçon au sein de la prison et qui connaît celui qui a piégé Naruto. Mais aussi Maroi, un autre ninja qui se fait passer pour un prisonnier et dont l’objectif est de travailler pour «Mui» le responsable de la prison, de collecter des informations pour le clan de Kumo et de protéger Naruto qui est l’acteur principal nécessaire à l’ouverture de la boite de Pandore. Quant à Naruto Uzumaki, il reste fidèle à lui même en tentant d’expliquer ses convictions à ceux qui ont été blessés dans le passé. Et comme à son habitude, Naruto n’hésite pas à utiliser la force sans parfois réfléchir aux conséquences, faisant de Naruto le seul être capable de changer le monde.

Du côté de l’animation les studios Aniplex et Pierrot Co. offrent aux spectateurs un film animé de qualité avec des scènes de combats d’une grande fluidité et des cadrages variés pour s’imprégner complètement de l’histoire. Le combat final entre Naruto en mode Sennin et Muku (le fils de Mui) qui s’est transformé en véritable monstre appelé Satori est titanesque. Mais ne vous attendez pas à voir le Kyubi de Naruto dans cette . Vous aurez par contre celui de Bee qui prêtera main forte à Naruto lors de son combat. Car le Satori possède la faculté de lire les attaques de ses adversaires. Et pour renforcer Naruto et Bee dans ce combat, ces derniers bénéficieront du soutien des amis de Konoha (Sakura, Lee,…) et de ses mentors, à savoir Tsunade, Kakashi, Shai…
En conclusion, «Naruto shippuden blood prison» est un film animé proposant aux fans d’animes et de l’univers de Naruto de vivre une nouvelle aventure du ninja qui veut devenir le prochain Hokage de Konoha. Divertissant comme tous les films de la saga, ce nouveau long métrage propose au début une mini-histoire de 11 minutes où Naruto repasse l’examen de Chunnin de Konoha, et où il se retrouve face à Konohamaru au premier tour. Je vous laisse deviner la suite et qui sera le vainqueur. Disponible en DVD au Japon depuis le 25 avril 2012, ce film animé sortira bientôt en France à savoir le 4 juillet 2012 aux éditions sous le nom de «Naruto shippuden prison sanglante». Autre info sur la saga de Naruto Uzumaki, un nouveau long métrage sortira au Japon le 28 juillet 2012 dans les salles et sera intitulé «Naruto the movie : Road to ninja». Il plongera les fans dans une aventure où les parents de Naruto seront toujours vivants et où Tobi tentera de réaliser son plan qui est de dominer le monde.
Image : © Bandaï, Aniplex, Pierrot Co., Shueisha, TV Tokyo

Bande-annonce de road to ninja

Naruto shippuden blood prison : La critique anime
Titre original : Naruto shippuden blood prison Genre : , aventure Origine : Japon Studio(s) : Aniplex, Pierrot Co. Scénario : Junki Takegami Réalisateur : Masahiko Murata Durée : 116 minutes Public concerné : + 14 Date de sortie import : Le 30 juillet 2011 au Japon et le 25 avril 2012 au Japon en DVD Date de sortie en France : Le 4 juillet 2012 en DVD sous le nom de «Naruto shippuden prison sanglante».
SCENARIO65%
ANIMATION70%
68%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.