Lorsque « Izuku » découvre qu’il ne possède aucun « Alter » comme les autres enfants de son âge, le jeune garçon décide tout de même de réaliser son rêve : devenir le plus grand des héros comme « All Might » son idole.

My Hero Academia est une série qui raconte, comme le plus souvent, l’histoire ’un garçon qui est rejeté car il est différent. Quasiment inexistant aux yeux des autres, « Izuku » reste tout de même persuadé qu’il pourra un jour devenir un , même sans « Alter », même si au fond de lui il est conscient que ses chances de réussir sont très maigres.
Mais un jour alors qu’il tente de sauver un garçon prisonnier d’un super vilain et bien qu’il ne possède pas de pouvoir, un homme se rend compte qu’« Izuku » a quelque chose de particulier. Il a le sens du sacrifice et le courage digne d’un super héros. C’est alors que cet homme, qui est en vérité « All Might » le héros légendaire, décide de prendre sous son aile « Izuku » afin de le former pour lui transmettre son pouvoir. Et pour cela il va d’abord lui proposer dans un premier temps de nettoyer une plage à mains nues afin de renforcer son corps dans le but de recevoir cet « Alter » très puissant.

LE JOUR J ARRIVE ENFIN !
Dix mois plus tard, « Izuku » arrive au terme de son entraînement et comme convenu « All Might » lui transmet son pouvoir. Mais pour maîtriser totalement cet « Alter » le jeune garçon doit apprendre à jauger sa force sinon il risque de se fracturer les os, ce qui pourrait être un problème lors de l’examen d’entrée au lycée de « Yuei ». Trois heures plus tard, le jeune garçon se rend à l’école des super héros pour commencer le premier test qui consiste à détruire le plus possible de robots. Envahi par l’angoisse, « Izuku » réussit tout de même l’examen en sauvant une jeune fille grâce à son courage et en utilisant son « Alter », ce qui lui permet d’obtenir sa place pour la rentrée scolaire au sein du lycée « Yuei ».
Quelques semaines plus tard, « Izuku » débute ses cours dans l’école de ses rêves avec dans sa classe « Katsuki » un garçon au caractère explosif, tout comme son « Alter » d’ailleurs, et qui n’a qu’un seul but : être meilleur que le héros légendaire « All Might ». Mais malgré cela « Izuku » ne baisse pas les bras face à ce perturbateur et entame son premier cours qui est le test « d’Alter » puis l’entraînement au combat où il utilisera ses qualités d’analyse des « Alter » pour remporter la victoire avec son équipe.

DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE
Les jours passent au lycée « Yuei » et après l’entraînement au combat les élèves vont se rendre dans un autre environnement pour l’exercice de sauvetage. Véritable simulateur de catastrophes, l’enceinte est supervisée par le « Héros Spatial » et elle a pour objectif d’apprendre au futur super héros d’utiliser leur « Alter » pour sauver des vies. Mais au moment de commencer la séance, une horde de super vilains envahit subitement les lieux. Créant une panique au sein des élèves et des professeurs, les ennemis contre la paix dispersent les élèves dans le camp d’entraînement et brouillent les communications afin d’empêcher d’autres super héros de se rendre sur les lieux de l’attaque. Tandis que le professeur « Eraserhead » tente de repousser l’ennemi, « Izuku, Tsuyu et Minoru » se retrouvent bloqués sur un bateau et n’ont pas d’autre choix que de se battre malgré leur manque d’expérience. Vont-ils pouvoir s’en sortir ? Réussiront-ils à prévenir le lycée « Yuei » ? Mais où se trouve le héros légendaire « All Might » !

My Hero Academia tome 1
My Hero Academia tome 2

LE QUI RÉVEILLERA L’ALTER QUI EST EN VOUS !
Prenez un américain et un manga de type Shônen puis mélangez les deux et vous obtiendrez «  » signé de « Kohei Horokoshi ». Et dès les premières planches cette série montre à quel point l’auteur est un fan du 9e art américain et des «  » car on y retrouve un jeune garçon sans « Alter » qui subit le rejet et les moqueries des autres ados de son âge (tiens, cela me rappelle la série Naruto) et un lycée de super héros pour jeunes mutants faisant penser à l’école du professeur Charles Xavier (les X-Men).

De ce fait on peut se dire que cette série n’a rien de très surprenant comparée à « One Punch Man » qui est un véritable ovni. Mais détrompez-vous, car tous les ingrédients sont là pour que ce manga soit un véritable succès. Il y a de l’ avec des personnages comme « Yuga Aoyama » dont « l’Alter » lui permet de pulvériser ou de se propulser via son nombril ou encore « Minoru Mineta » le froussard avec ses boules de colle générées dans sa chevelure. Bref, il y a une belle brochette de personnages qui feront sourire les fans du genre.
Côté , les fans de Shônen se décolleront la rétine à chaque combat très bien décomposé et du coup très animé afin de donner du rythme aux actions et de l’intensité sur les pouvoirs des mutants. Un véritable régal pour les pupilles !

Pour conclure, l’auteur à l’esprit très imaginatif fait un sans-faute en proposant une série qui se tient et les deux premiers tomes vous garderont en haleine sans aucun doute. Cette série qui surfe sur l’engouement actuel du grand public pour les blockbusters américains de super héros inondant le 7e art depuis 2008, mérite bien son succès au Japon et bientôt sur notre vieux continent. L’auteur a su mélanger astucieusement deux univers (Comic Book et manga) dont il est fan comme la plupart d’entre nous d’ailleurs. À découvrir sans plus tarder !

My Hero Academia : critique manga
Genre : Super héros, - Collection : Shônen - Nombre de pages : 196 par tome - Prix : 6,60 € - Editeur : Editions Ki-Oon - Scénariste(s) : Kohei Horikoshi - Dessinateur(s) : Kohei Horikoshi - Public concerné : Tous publics - Date de sortie : 14 avril 2016
Scénario
Dessin
Les plus
  • Excellent mélange des genres
  • Un véritable fresquiste
5.0coup de coeur
Note des lecteurs: (8 Votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.