Last Hero Inuyashiki tome 1 critiqueIchiro Inuyashiki, âgé de 58 ans, rejeté par sa famille, apprend qu’il a un cancer en phase terminale. Pensant qu’il ne manquera à personne, il attend sa dernière heure. Mais un événement inattendu va bouleverser sa vie…

Les enfants ’Ichiro ont honte de leur père qui fait plus vieux que son âge. Ils ne lui témoignent aucune affection. Pourtant Ichiro essaie toujours de leur faire plaisir, en vain. Simple employé de bureau à la retraite, renfermé, et pas courageux du tout, il n’a aucun ami. Sa femme tout comme ses enfants n’ont aucun respect pour lui. De ce fait, le jour où il apprend qu’il est atteint ’un cancer en phase terminale, il n’est pas capable de l’annoncer à sa famille, pensant qu’il ne leur manquera pas. Son unique réconfort est sa chienne qu’il a adoptée et qui se nomme Hanako. Un jour, désespéré, il se rend dans un parc en pleine nuit avec Hanako pour pleurer. C’est alors, qu’il est témoin avec un jeune homme près de lui, ’un événement surnaturel. Ichiro se réveille le lendemain dans le parc et pense qu’il s’est endormi, ne tenant pas compte de ce qui s’est passé. Le jeune homme a disparu. Mais Ichiro s’aperçoit très vite que depuis sa petite escapade, il n’est plus le même. Il découvre avec effroi qu’il est devenu un cyborg surpuissant. Il se demande alors s’il en est de même pour le jeune homme qui était avec lui. En attendant de le retrouver, il comprend rapidement qu’il a maintenant la possibilité de sauver des gens ce qu’il ne pouvait pas faire avant. Ichiro s’est enfin trouvé un objectif et est sur le point de devenir un héros, chose qui jusque-là était inconcevable…

HÉROS MALGRÉ LUI !
«» est une nouvelle série de science-fiction de . Au Japon, le est prépublié dans le magazine «Evening» édité par Kodansha et est en cours avec 4 volumes parus. En France, le premier tome est paru aux éditions Ki-oon le 10 septembre 2015 et le deuxième tome est prévu pour le 12 novembre 2015. Une fois encore Hiroya Oku a le don de surprendre le lecteur tout comme il l’avait fait dans le «Gantz» avec la mystérieuse boule noire. Cette fois-ci, ce qui frappe en premier c’est le choix du personnage principal, tout le contraire du stéréotype du héros. Il est vieux, malade et lâche. Au contraire, le méchant est un adolescent sans aucun défaut.
Comme à son habitude, Hiroya Oku mène le scénario de main de maître avec différents niveaux de lecture (comme sa vision sur la nature humaine) ainsi que son lot de suspense et d’. Si le scénario est remarquable, le graphisme l’est encore plus avec un fort impact visuel notamment lorsque l’on découvre la transformation d’Ichiro. Le dessin est minutieusement travaillé avec des détails précis comme par exemple pour le robot humanoïde, les expressions des visages ou bien la fluidité des vêtements. L’utilisation de la 3D grâce au logiciel que Hiroya Oku a développé avec un ami, permet de rendre le dessin très réaliste. On peut ainsi apprécier les personnages dans les scènes d’ qui semblent prendre vie sous nos yeux. Pour conclure, ce manga est tout simplement un petit chef-d’œuvre !
Couverture : Inuyashiki © Hiroya Oku / Kodansha Ltd.

Last Hero Inuyashiki tome 1 : critique manga
Sens de lecture : Japonais Genre : Science-fiction Nombre de pages : 212 Editeur : Ki-oon Scénariste(s) : Hiroya Oku Dessinateur(s) : Hiroya Oku Coloriste(s) : Hiroya Oku Public concerné : +14 Prix : 7,90 euros Date de sortie : 10 septembre 2015 Site officiel : ki-oon.com
SCENARIO
DESSIN
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.