Captain America Civil WarAprès la mort de plusieurs innocents dans la ville de Lagos au Nigéria, lors de l’intervention du « Captain America » contre « Crossbones », le secrétaire ’Etat « Thaddeus Ross » propose aux « Avengers » le choix ’être sous la tutelle des Nations Unies ou de stopper définitivement leurs activités de justiciers.

Réalisé par les frères « Russo », «  » raconte l’histoire des Avengers après leur conflit contre « Ultron » en Sokovie. Malgré leur acte de bravoure qui a sauvé la terre, les Nations Unies décident que les « Avengers » doivent être contrôlés pour éviter des pertes humaines comme dans la ville de Lagos au Nigéria ou encore à Washington et à New York. Mais cette proposition offerte par le secrétaire d’État des États-Unis divise les « Avengers ». Pour Tony Stark alias «  », les Avengers doivent être encadrés afin de ne pas ressembler à leurs ennemis, alors que Steve Rogers, alias « Captain America », est plutôt contre cette solution qui prive les héros de leur liberté d’. Trois jours plus tard à Vienne, alors que les membres des Nations Unies se rassemblent pour ratifier les accords sur les « Avengers », une camionnette piégée trouble la session et tue le roi « T’Chaka » sous les yeux de son fils « T’Challa ». Médiatisée par la presse du monde entier, une montre alors un suspect sur le lieu de l’attentat et il s’agit de « Bucky Barnes » alias le , l’ami d’enfance « Steve Rogers ».

Dès lors « Captain America et le  », avec le soutien de « Sharon Carter », se rendent à Bucarest pour intercepter « Bucky » avant les forces spéciales, mais à leur arrivée dans la planque du soldat d’hiver les choses tournent mal. Prenant la fuite, « Bucky » est aussitôt intercepté lors d’une course poursuite par la « Panthère noire » (le Prince T’Challa) venue pour venger la mort de son père. Mais au même moment, les forces spéciales assistées par «  » (James Rhodes) interviennent pour cesser les dégâts causés par cette chasse à l’homme.
Quelques minutes plus tard dans une succursale des forces spéciales, « Steve Rogers, Sam Wilson et T’Challa » ont leur costume saisi par ordre des Nations Unies tandis que « Bucky Barnes » est emmené en salle d’interrogatoire avant d’être extradé. Pendant que « Tony Stark » tente de persuader « Steve Rogers » de signer l’accord de Sokovie pour éviter la prison, une coupure générale plonge l’immeuble dans le noir et « Bucky » en profite pour s’échapper grâce à l’intervention d’un ennemi jouant dans l’ombre. Se nommant « Zemo », cet homme n’a qu’un seul but, à savoir se venger en utilisant les autres soldats d’hiver créés en 1991. Lorsque « Steve Rogers et Sam Wilson » retrouvent « Bucky » après son évasion, ce dernier explique comment « Zemo » a réussi à le contrôler, mais surtout ce qu’il s’est passé en 1991. « Steve Rogers » prend connaissance des faits et se rend compte que cette information explosive risque fort de diviser les « Avengers » pour de bon.

UNE ADAPTATION SURPRENANTE ET BOURRÉE DE REBONDISSEMENTS
S’inspirant de l’univers « Civil War » créé par l’auteur « Mark Millar » pour les éditions en 2006, ce nouvel opus de « Captain America » plonge les fans de tous horizons dans une palpitante où les deux leaders « Iron Man et Captain America » entrent en conflit, dans un premier temps à cause de leur position sur le contrôle des mutants et des « Avengers », puis parce que leur amitié, qui s’est forgée depuis les événements de New York, va se dissoudre avec le retour de « Bucky Barnes », l’ami d’enfance de « Captain America » tenu pour responsable de l’attentat à Vienne. Dès lors une course au recrutement de mutants dans les deux camps s’engage et les fans de vont avoir la joie de retrouver «  » et de découvrir la « Panthère noire » dans l’équipe d’Iron Man pour tenter d’arrêter « Bucky », tandis qu’«  » rejoint celle de Captain America pour aider l’ami de son héros favori.
Avec cette belle brochette de super héros, en plus des « Avengers », à l’écran autant vous dire que l’ ainsi que l’action sont au rendez-vous, Le combat entre les deux teams dans l’aéroport est explosive pour vous tenir en haleine pendant que le fil conducteur principal de l’histoire apparaît progressivement pour mener le spectateur vers la bataille titanesque entre Iron Man et Captain America pour un événement passé qui a affecté la vie de l’un des leaders des « Avengers ».
Avec ce scénario prenant, vous serez donc scotché à votre siège jusqu’à la 150e minute et les frères « Russo » peuvent estimer qu’ils ont réussi à faire un excellent film de super héros, aussi exaltant que le premier opus des « Avengers ». Donc si vous n’avez pas eu l’occasion de voir « Captain America Cival War », allez-y ! Vous ne serez pas déçu d’avoir acheté une place de cinéma, car on passe un agréable moment devant une très bonne adaptation du . Et de plus il donne envie de découvrir la série éditée en 2006-2007 aux éditions Marvel.

Captain America Civil War : critique cinéma
Titre original : Captain America Civil War - Origine : Etats Unis - Année : 2016 - Genre : Super héros, - Public concerné : Tous publics - Durée : 150 minute - Date de sortie : 27 avril 2016 - Réalisateur : Anthony et Joe Russo - Acteurs : Chris Evans, Robert Downey Jr., Scarlett Johansson, Sebastian Stan, Anthony Mackie, Don Cheadle, Jeremy Renner, Chadwick Boseman, Paul Bettany, Elizabeth Olsen, Paul Rudd, Emily VanCamp, Tom Holland, Daniel Brühl, Frank Grillo,… - Studio : Marvel
Scénario98%
Réalisation100%
99%Coup de coeur
Note des lecteurs: (3 Votes)
90%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.